LA SANTE AU PORTUGAL

Le système de santé au Portugal

Lorsque vous transférez votre résidence hors de France, vous devez en informer votre organisme d’assurance maladie dans un délai d’un mois à compter de la date de votre départ. Ce transfert entraîne l’interruption de la prise en charge des frais de santé par votre régime de sécurité sociale français.

Toutefois, la situation est différente si vous être retraité affilié au régime français de sécurité sociale et allez résider de façon permanente en Europe dans un État membre de l’Union européenne ou en Suisse. Dans ce cas vous conservez vos droits.

Avant votre départ de France, il faudra demander le formulaire E 121/S1 à votre caisse de retraite.

Une fois installé au Portugal, ce document vous permettra de vous inscrire auprès de l’organisme de sécurité sociale de votre lieu de résidence. Vous bénéficierez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans ce pays.

À noter :

     – Le formulaire E 121/S1 est individuel et nominatif. Si d’autres membres de votre famille vous accompagnent, un formulaire E 121/S1 doit être établi pour chacun d’entre eux.

     – Votre caisse d’Assurance Maladie en France reste compétente pour la prise en charge de tous les soins médicaux reçus ultérieurement lors de vos séjours temporaires en France et à l’étranger. C’est également elle qui reste compétente pour vous délivrer, à votre demande, une carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

Lors de vos retours temporaires en France, vous retrouvez l’intégralité de vos droits à l’assurance maladie.

Au Portugal, le système public est efficace et développé mais les délais d’attente peuvent être très longs, vous aurez donc sans doute besoin de consulter dans le système privé. Mais dans ce cas les frais médicaux coûtent cher. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés.

Plusieurs options s’offrent à vous :

– l’adhésion à la CFE (Caisse des français à l’étranger), qui se substitue à la sécurité sociale pour les expatriés. la CFE rembourse sur la base des tarifs français de sécurité sociale, il est donc recommandé de souscrire une assurance complémentaire, sur le même schéma que les mutuelles en France.

 – Il existe également des complémentaires santé bilatérales, qui pourront assurer les remboursements de vos soins en France et au Portugal. Attention, dans ce dernier cas il restera à votre charge le tarif de base de l’assurance maladie, puisque la sécurité sociale française n’interviendra pas dans le remboursement de vos soins au Portugal.

 – Enfin, il existe au Portugal de très nombreux organismes d’assurance, qui proposent des réductions sur le prix des consultations, examens médicaux… à condition de consulter dans un réseau prédéfini. Les assurances ont des accords avec certaines hôpitaux ou praticiens. Vous pourrez choisir un réseau plutôt qu’un autre en fonction de votre lieu d’habitation. Cette solution n’est pas à négliger car les réseaux sont larges et proposent de très nombreux praticiens. 

N’hésitez pas à nous poser vos questions concernant la santé au Portugal

Fermer le menu